Percy Cayetano Acuña Vigil

Página organizada por Percy Cayetano Acuña Vigil, está dedicada a temas de información y de discusión del urbanismo, el planeamiento y la arquitectura, enmarcados por mi visión de la filosofía política.

Sugerencias

Comentarios recientes

Se encuentra usted aquí

Fin del asalto a St-Denis

sd

Fin de l'assaut à Saint-Denis, sept interpellations  

Trois hommes qui étaient retranchés dans l'appartement visé par l'assaut ont été placés en garde à vue, quatre personnes ont été interpellées à côté.

LES FAITS SUIVEZ LE LIVE DE L'ÉVÉNEMENT

LES FAITS LE LIVE

  • Assaut mené à Saint Denis : Abdelhamid Abaaoud en est la cible

Mercredi matin, la police a mené deux opérations à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) dans le cadre de l'enquête sur les attentats du 13 novembre. Deux suspects sont morts et sept personnes ont été interpellées. Cinq policiers ont été légèrement blessés.

L'un des organisateurs présumés des attentats, Abdelhamid Abaaoud, était la cible de l'assaut à Saint-Denis. On ignore encore s'il se trouvait ou non dans l'un des appartements.

  • L'identification des auteurs des attentats avance

Cinq terroristes ont été formellement identifiés. Il s'agit de deux kamikazes qui ont attaqué le Bataclan, de l'un de ceux qui se sont fait exploser près du Stade de France, du kamikaze du Comptoir Voltaire, et de Salah Abdeslam, suspecté d'être impliqué dans les attentats – des avis de recherche ont été lancés à son encontre.

Par ailleurs, la voix d’un djihadiste français, Fabien Clain, a été identifiée dans la vidéo de l’Etat islamique revendiquant les attentats du 13 novembre, selon les informations du Monde.

  • Les attaques ont fait au moins 129 morts
  •  

Paris et le Stade de France ont été la cible, dans la soirée de vendredi 13 novembre, d'attaques meurtrières simultanées menées par trois équipes de terroristes qui ont fait au moins 129 morts. Trois cent cinquante-deux personnes ont été blessées, dont plusieurs dizaines sont "en urgence absolue".

  • La France et la Russie bombardent des positions de l'EI

Depuis lundi, des cibles djihadistes ont été touchées à Rakka, Idlib et Alep, en Syrie. L’Elysée et le Kremlin se sont mis d’accord pour une « coordination des efforts ». Les frappes aérienne menées au cours des dernières 72 heures ont causé la mort de 33

djihadistes de l'Etat islamique, a affirmé mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Nos articles, analyses et reportages :

CONTENUS LIÉS

Ailleurs sur le web

Sur les sites du groupe Le Monde

image: http://images.outbrain.com/imageserver/v2/s/MhdT/n/1GVh8O/abc/1BhhV9/1GVh8O-Nws-92x62.jpg

http://images.outbrain.com/imageserver/v2/s/MhdT/n/1GVh8O/abc/1BhhV9/1GVh8O-Nws-92x62.jpgAu moins deux morts dans l'assaut toujours en cours à Saint-Denis Le Monde

image: http://images.outbrain.com/imageserver/v2/s/MhdT/n/1GQUlg/abc/0/1GQUlg-Nws-92x62.jpg

http://images.outbrain.com/imageserver/v2/s/MhdT/n/1GQUlg/abc/0/1GQUlg-Nws-92x62.jpgJohn Oliver offre à l’Etat islamique un gros « moment de jurons » Le Monde

Sponsorisé par Outbrain

image: http://images.outbrain.com/imageserver/v2/s/MiKt/n/1GWXpv/abc/1BiSW7/1GWXpv-Nws-92x62.jpg

http://images.outbrain.com/imageserver/v2/s/MiKt/n/1GWXpv/abc/1BiSW7/1GWXpv-Nws-92x62.jpgAssaut policier à Saint-Denis contre le cerveau présumé des attentats Courrier International

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/live/2015/11/18/attentats-du-13-novembre-l...

Assaut terminé à Saint-Denis : deux morts et sept interpellations

Le Monde.fr avec AFP | 18.11.2015 à 05h59 • Mis à jour le 18.11.2015 à 12h53

http://s2.lemde.fr/image/2015/11/18/534x0/4812466_6_a53c_2015-11-18-96e93fb-25557-e85czt_145e90a7c3250cc4a0c845a36c88d7f0.png

image: http://s2.lemde.fr/image/2015/11/18/534x0/4812466_6_a53c_2015-11-18-96e9...

Deux personnes liées aux attentats du 13 novembre sont mortes et sept autres ont été interpellées lors de l’assaut lancé à l’aube mercredi matin contre un appartement situé à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). L’opération antiterroriste, menée par la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire, le RAID et la BRI (brigade de recherche et d’intervention), visait l’organisateur présumé des attentats, Abdelhamid Abaaoud. Mais pour le moment aucun élément ne confirme qu’il était effectivement sur les lieux de l’assaut.

Suivez la situation en direct dans notre live

L’assaut a débuté à 4 h 20, selon un communiqué du procureur de la République de Paris, il est désormais terminé et des opérations de sécurisation sont toujours en cours, selon des sources policières de l’Agence France-Presse. Le procureur a précisé en milieu de journée le déroulé de l’assaut.

Deux morts et sept interpellations

Dans un premier temps, les forces de l’ordre ont interpellé trois hommes qui se trouvaient retranchés dans l’appartement. Une femme présente dans l’appartement a ensuite « activé son gilet explosif ( ..) et est morte ». On ne connaît toujours pas son identité. Enfin, un deuxième terroriste a été tué, atteint par des projectiles et des grenades lancés par les forces de l’ordre.

Quatre autres personnes ont été interpellées à proximité de l’appartement : deux qui étaient en train de se cacher dans les gravats, un homme qui avait fourni le logement aux terroristes et une de ses connaissances. Cinq policiers du RAID ont été légèrement blessés, a rapporté la police sur Twitter.

Le procureur de la République de Paris, François Molins, a précisé :

« Il est en l’état impossible de vous donner les identités des personnes interpellées qui sont en cours de vérification. »

Avant l’assaut de Saint-Denis, les policiers avaient d’abord été mis sur la piste d’un point de chute à Alfortville grâce à un téléphone retrouvé dans une poubelle à proximité du Bataclan. Dans le téléphone, ce SMS envoyé vendredi 13 novembre à 21 h 42 : « On est parti on commence ». La recherche sur la géolocalisation dudit téléphone a indiqué que son propriétaire était passé dans cette ville du Val-de-Marne avant les attaques.

Lire aussi : Qui est Abdelhamid Abaaoud, le commanditaire présumé des attentats ciblé par le RAID à Saint-Denis ?

Ecoles fermées

La mairie de Saint-Denis conseillait à ses habitants mercredi matin de rester chez eux et de ne pas circuler dans la zone circonscrite par la police, autour de la rue du Corbillon. De nombreux établissements à Saint-Denis sont fermés jusqu’à nouvel ordre : l’IUT, l’école supérieure du professorat et de l’éducation, le centre d’information et d’orientation et le lycée d’application de l’ENNA (Ecole normale nationale d’apprentissage). La ville de Saint-Denis a diffusé la liste des écoles fermées sur son compte Twitter. Les collèges Elsa-Triolet et Pierre-de-Geyter sont également fermés jusqu’à nouvel ordre.

L’université Paris-VIII, dans le nord de la ville, a indiqué sur les réseaux sociaux ne pas avoir reçu de demande de fermeture, mais a recommandé à ses étudiants, enseignants et personnels de ne pas venir.

Par ailleurs, le trafic est perturbé sur la départementale 27, la D29, la nationale 1 et la N301, la préfecture conseille aux automobilistes d’éviter « largement » Saint-Denis. Pour le moment, le trafic est interrompu sur la ligne 13 entre le terminus Saint-Denis-Université et la station Carrefour-Pleyel, et les trois dernières stations sont fermées au public. De nombreuses lignes de bus sont également fermées jusqu’à nouvel ordre.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2015/11/18/un-assaut-poli...

Categoria: